Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Texte Libre

Bienvenue sur Shiki No Mikansei !

Ce blog est consacré à mes différentes passions qui sont la musique, l'animation japonaise et le manga mais il m'arrivera de temps en temps de parler de moi si le coeur m'en dit !

Bloodysatch

Recherche

Ma Playlist


Archives

Pages

24 février 2009 2 24 /02 /février /2009 16:00
Des fois je me pose des questions diverses et variées, jusque là rien de bien anormal mais il y a une deux questions qui reviennent périodiquement :
Suis-je un otaku ? Suis-je un metalleux ?

Ces questions semblent toutes connes à vrai dire, je le pense d’ailleurs très fort mais pourtant ce sont des questions existentielles…et la réponse n’est pas si évidente que ça !
Tout d’abord comment définir un otaku ou un metalleux ? Quels attributs faut-t-il avoir pour être considéré comme tel ? Faut-t-il aimer des choses bien précises, avoir des comportements bien précis ou toutes autres choses ?

Commençons par l’otaku, pour moi le terme otaku est un terme très large, il englobe pas mal de monde et les gens considérés comme tels ne se ressemblent pas vraiment…après des années à voir des animes et lire des mangas et aussi après documentation, un otaku est en fait un fan un peu extrême dont les activités tournent essentiellement autour de cette passion. Pourtant quand on parle d’otaku on voit tout de suite une personne consommant des mangas et de l’animation japonaise en grande quantité…si c’est le cas je rentrerais plutôt aisément dans cette catégorie mais quand je vois d’autres personnes dont des blogueurs je me dis qu’en fait je suis juste un fan « lambda » entre le narutard (le fan au bas de l’échelle) et l’otaku jusque dans l’apparence (l’élite en fait), donc je suis entre les deux extrêmes mais tout de même plus proche de l’ « élite » que du narutard.
Quand je m’analyse en détail, je ne regarde pas tant d’animes que ça (surtout cette année) et je ne connais pas énormément de choses dans ce domaine  mais je suis l’actualité de près à travers les blogs et les sites, je suis inscris sur MAL (my anime list), je tiens un blog où je parle d’animation et de manga, ma chambre est remplie de posters ou stores d’animation japonaise, j’ai nommé mes disques durs avec des noms de personnages d’animes, j’ai vu pas mal de séries, je suis devenu fan de certaines et certains seiyus etc…
Donc me considéré comme otaku je ne sais pas trop si je le dois quoique pour m’amuser je le dis mais une chose est évidente, je suis un fan d’animation japonaise et de manga !

Pour le metalleux, eh bien la réponse aurait été évidente il y a quelques années (4 ans je dirais) car ce qui définit le metalleux, c’est qu’il écoute du metal et rien que du metal (plus simple que pour l’otaku donc) même si je trouve cette définition un peu réductrice…
En tous cas maintenant j’ai peine à me considérer comme tel, car mes goûts musicaux bien que majoritairement metal ont tout de même pas mal évolués, comme je l’ai dit il y a quelques mois, mes goûts sont maintenant assez larges…en même temps mon apparence ne laisser planer aucun doutes chez les gens, pour eux je suis un metalleux (ou hardos) voire même un gothique (je ne m’étendrais pas sur la question ça m’énerve déjà xD) ; vous ne savez pas trop à quoi je ressemble mais je correspond physiquement aux stéréotypes du metalleux, je vous passerais les détails, vous savez sûrement à quoi je ressemble à peu de choses près.
Cela dit, vu mon fort attachement à la musique metal, je pense que le terme metalleux me convient parfaitement, je suis fan de ce genre de musique, je ne peux le nier, ça me colle à la peau depuis plusieurs années, depuis ma crise d’adolescence d’ailleurs…

Au final j’ai réussi à répondre assez facilement, cependant étant donné que ces deux passion (metal et japanime/manga) sont d’un niveau équivalent, je pense que me considéré comme étant metalleux et otaku est possible mais pas forcément vrai car un otaku n’est passionné que d’une chose en particulier et moi j’ai deux passions bien distinctes ! Moi je dis, c’est à méditer…

Partager cet article
Repost0

commentaires