Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Texte Libre

Bienvenue sur Shiki No Mikansei !

Ce blog est consacré à mes différentes passions qui sont la musique, l'animation japonaise et le manga mais il m'arrivera de temps en temps de parler de moi si le coeur m'en dit !

Bloodysatch

Recherche

Ma Playlist


Archives

Pages

15 août 2008 5 15 /08 /août /2008 20:00


Le métal extrême porte plutôt bien son nom, c’est le genre de métal où on trouve les tempos les plus rapides, là où les vocaux sont les plus « hard », là ou la mélodie est la moins évidente, là où les thèmes abordés sont souvent assez extrêmes, là où l’atmosphère n’est ni douce ni joyeuse, bref ce sont les musiques les plus violentes qui puissent exister !

Pourtant ces musiques dites extrêmes se sont pas mal développées en 20 ans, plusieurs genres sont apparus et maintenant le metal extrême est devenu un élément majeur de la scène métal. C’est ce métal qui est l’avenir du métal, tout du moins c’est grâce à ça que le métal a su « innover » alors que d’autres styles musicaux majeurs tels que le rap, la pop, le rock et le RNB se répètent depuis un bon nombre d’années !

 

Alors comment le métal a-t-il pu autant évolué ? tout simplement parce-que les groupes ont réussi à enrichir leur musique en ajoutant d’autres instruments que les classiques guitare, basse et batterie avec le clavier, des instruments de musique classique et même des instruments traditionnels comme l’accordéon, la cornemuse etc…, en diversifiant les techniques vocales, en empruntant des éléments caractéristiques d’autres styles de métal pour créer une nouvelle variante du métal voir même en empruntant des éléments d’autres styles musicaux (classique, jazz, funk, rap, pop, techno, électro) mais aussi et surtout en développant certaines choses comme de nouvelles techniques vocales (growl par exemple) voir instrumentales (le blast beat de la batterie) et en créant de nouvelles sonorités souvent plus graves en utilisant des accordages spécifiques.

Qu’on aime ou pas le métal, il faut admettre que le métal a enrichi la musique en général et poursuit en fait l’évolution engendrée par le blues, le rock et le hard-rock ! Le métal reste un descendant du blues, du rock et du hard-rock !

Maintenant, le métal est pas mal diversifié, on peut avoir du bien mélodique ou du très brutal mais la branche plus brutale du métal reste encore trop peu acceptée par les gens en général car c’est trop violent, peu ou pas mélodique et trop « brouillon ».Dans un sens le métal extrême constitue l’apogée du métal car tout est poussé à l’extrême comme je l’ai dit au tout début de l’article.

C’est pour cela que c’est l’un des genres de musique les moins accessible, on se retrouve pas à écouter du métal extrême du jour au lendemain (sauf exceptions très rares), moi-même j’ai mis du temps à me mettre au métal extrême ! A la base je n’aimais pas du tout, d’abord à cause du chant mais aussi à cause des instruments, je n’arrivais pas à discerner les riffs, je trouvais donc ça brouillon…Il m’a fallu y allez par étapes, j’ai commencé comme pas mal de gens par du métal assez accessible pour monter progressivement vers du métal plus brutal et finalement arriver à ce qu’il a de plus « hard » le death metal, le deathcore et le brutal death-metal. Depuis j’écoute beaucoup de métal extrême et ça représente à peu près la moitié de ce que j’écoute, comme quoi faut jamais dire « jamais je ne serais fan de metal extrême » ^^.

 

Si le métal a beaucoup évolué sur le plan strictement musical, son image elle n’a pas vraiment changé…le metal est et restera provocateur via ses textes et ses pochettes d’albums notamment du moins dans les courants les plus extrêmes car les courants tels que le power-metal, le heavy-metal et le metal progressif par exemple les groupes ne cultivent pas cette image provocatrice et violente.

Du côté du look des métalleux ou hardos, ça n’a pas spécialement changé non plus, une bonne partie a les cheveux longs et des tee-shirts noirs, c’est un peu le code vestimentaire du métal quoi même si certain s’affranchissent un peu de ces codes (c’est pas mon cas ^^’) ! Du côté de la mentalité des métalleux, il ne faut pas vraiment se fier à l’image renvoyée par les groupes, une grosse partie des métalleux sont comme tout le monde à la différence que la musique qu’ils écoutent est différente, les métalleux aussi sont capables d’être joyeux et gentils ! Contrairement aux idées reçues par certains, les fachos dans le métal ne sont qu’une minorité, les métalleux peuvent aussi avoir une religion même si la majorité est athée, il y a des intelligents et des cons parmi les métalleux comme partout, les métalleux peuvent être de différentes catégories sociales etc…

 

Pour poursuivre, je ne dirai pas qu’il y a une « communauté métal » car ce n’est pas vrai, je ne pense pas que l’on puisse parler de communauté métal à l’heure actuelle vu que le public est assez varié, il y a des fans d’un style de métal en particulier, il y a ceux qui n’écoutent que les groupes les plus connus, ceux qui écoutent les groupes « underground » etc ; Cela dit aux débuts du métal je pense que l’on pouvait parler d’une communauté !

Pourtant je me considère moi-même comme étant un métalleux comme je joue du métal et que j’écoute essentiellement du metal, c’est assez contradictoire mais bon ^^’…

 

Alors le métal aujourd’hui ? eh bien je dirais que le métal aujourd’hui je l’apprécie c’est clair, mais j’aime aussi le métal des débuts ; je pourrais reprocher des choses aux métalleux comme leur ouverture d’esprit et la tendance à râler sans arrêt (le bon exemple est Vs-webzine dans les commentaires…) mais j’aimerais toujours le métal et les métalleux car je me sens super bien dans ce « monde » lors des concerts notamment !

 

Pour conclure, j’aimerais dire à mes visiteurs de s’essayer au métal, il y a des chances qu’un style de métal vous plaise mais ne commencez surtout pas par le métal extrême, pour les autres (les métalleux), une seule chose à dire : « Stay heavy, hail metal ! ».

Partager cet article
Repost0

commentaires