Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Texte Libre

Bienvenue sur Shiki No Mikansei !

Ce blog est consacré à mes différentes passions qui sont la musique, l'animation japonaise et le manga mais il m'arrivera de temps en temps de parler de moi si le coeur m'en dit !

Bloodysatch

Recherche

Ma Playlist


Archives

Pages

12 août 2008 2 12 /08 /août /2008 20:00

Aujourd’hui pas d’article sur la semaine dernière, étant donné qu’il ne s’est rien passé de vraiment intéressant (un peu normal au mois d’août quand on part pas) mais j’ai toujours la possibilité de parler des animes que j’ai vu dernièrement ! Et cette fois-ci il ne s’agit que de séries courtes (12-13 épisodes) ! Autant le dire tout de suite, ces séries ne sont pas des « grosses » séries comme Death Note ou Gundam par exemple ! Les séries que j’ai vu dernièrement sont des séries sans prétention et pas prises de têtes, je sais pas trop pourquoi ces derniers temps je ne m’attaque pas à des séries un peu plus importantes alors que j’ai un petit lot de séries bien alléchantes mais bon…

 

Yoake Mae Yori Ruri Iro Na -Crescent Love


Commençons donc par Yoake  -Crescent Love-, série que j’avais en stock depuis quelques temps déjà !La série ne me tentait pas vraiment à la base mais je tenais quand même à tester cette série car j’aurais très bien pu avoir une bonne petite surprise mais ce ne fut pas vraiment le cas.

Alors que dire de cet anime ? Que ça n’a rien de bien transcendant, c’est un banal anime « romantique » comme on en trouve assez souvent et le scénario ne vole pas très haut, pourtant il y a eu un effort ! En effet, au lieu de nous montrer une simple histoire entre lycéens, les scénaristes ont ajouté à notre histoire une intrigue politique avec quelques éléments de science-fiction démarquant un peu la série des autres.

Du côté du doublage, j’ai pas eu à me plaindre (c’est très rare à ce niveau là), l’interprêtation était très convaincante pourtant avec de bonnes interprétations ; Susumu Chiba dans le rôle de Tatsuya Asagiri (Sai Fujiwara dans Hikaru no Go, Takuma Ichijou dans Vampire Knight, Hayao Ichimonji dans Burst Angel…) et Hitomi Nabatame dans le rôle de Feena Fam Earthlight (Mikoto Suou dans School Rumble, Marjorie Daw dans Shakugan no Shana, Kei Kishimoto dans Gantz, Yukiji Katsura dans Hayate no Gotoku…) sont bons dans leur rôle, les émotions des personnages sont bien retranscrites.

Malgré cela, la série ne m’a pas vraiment marqué (sûrement dû voir trop de séries de ce type), les graphismes, le chara-design ou l’OST n’ont par ailleurs pas aidé, ces derniers étant très classique voire quelconque…au final une série que je vais oublier très vite, dommage il y avait des idées mais vraiment pas assez bien exploitées.

Synopsis ►►

 

Demonbane TV


Quelques jours plus tard c’est à Demonbane que je me suis attaqué, là non plus je ne m’attendais pas à la série de l’année mais étant curieux j’ai quand même regardé la série.

Ce par quoi j’ai été agréablement surpris fut le chara-design, plutôt sympathique dans l’ensemble et assez original, enfin pour certains personnages en tous cas !

Mais le reste par contre ne surprend pas, Demonbane, c’est une banale série de mecha avec des combats assez chiants car manquant de dynamisme et le scénario je sais pas trop quoi dire dessus, juste que c’est le bien contre le mal avec les gentils essayant d’éviter une sorte d’apocalypse…oui, très banal quoi et j’ai pas accroché du tout à celui-ci.

La seule chose qui m’a poussé a voir la série en entier c’est l’ending que j’ai bien apprécié et le fait de tout de même vouloir savoir comment ça allait finir (ça m’arrive souvent) ; la fin a d’ailleurs bien failli me faire changer un peu d’avis sur la série car je l’ai trouvée assez touchante, enfin jusqu’à ce que ça se finisse d’une manière ultra-convenue…

Pour parler un peu du doublage, il est très agréable avec en plus un bon casting et des seiyus connus où ayant eu des rôles importants avec par exemple Kentarou Itou dans le rôle de Kurou Daijuuji (Chouji Akimichi dans Naruto, Renji Abarai dans Bleach, Isamu Fujisaki dans Gilgamesh…) et Hikaru Midorikawa dans le rôle de Master Therion (Zelgadiss Graywords dans Slayers, Seto Kaiba dans Yu-Gi-Oh, Yukito Kunisagi dans Air TV…), c’est professionnel et les seiyus mettent ce qu’il faut en émotion quoique peut-être pas assez sur certains passages.

Conclusion, comme Yoake, rien de transcendant, juste une petite série, qu’on regarde surtout pour passer le temps et qui au final ne marque pas les esprits,…un conseil, ne perdez pas votre temps avec cette série.

Synopsis ►►

 

Tonagura!


Malgré les animes vu précédemment j’ai quand même regardé par la suite un anime ne semblant pas supérieur aux précédents…je sais pas trop ce qui m’a pris ces derniers temps, m’enfin pas grave…J’ai donc regardé les 13 épisodes de la série Tonagura, une petite série alliant romantisme et ecchi (comme c’est rare ! ).

Autant le dire directement, le scénario n’est pas le fort de la série, ça n’a d’ailleurs que rarement été le fort de ce type de série vous me direz mais bon ! La série est essentiellement basée sur l’humour avec une forte dose de fan service, avec des personnages très typés, à savoir le garçon pervers, la fille toujours sur les nerfs, la petite sœur inexpressive etc… en bref cet anime a tous les éléments de la parfaite série ecchi ! Alors y a t-il quelque chose que cette série a et que les autres n’on pas ? bah en fait pas vraiment si ce n’est l’histoire qui est différente.

Du côté de la musique, de l’animation, des graphismes et du chara-design rien ne distingue vraiment la série des autres, ça reste dans la moyenne donc.

Du côté doublage (ouais ça me tient à cœur, otaku inside), on notera la présence de Akemi Kanda dans le rôle de Kazuki Arisaka (Ryu Fujibayashi dans Clannad, Miharu Amakase dans Da Capo, Asuna Kagurazaka dans Negima…), j’ai pris l’habitude de l’entendre, l’ayant entendu dans pas mal de série où elle était présente, mais elle ne m’a jamais vraiment convaincu dans ses rôle et c’est aussi le cas ici, sinon l’autre seiyu je l’ai déjà aussi entendu pas mal, il s’agit de Hiroyuki Yoshino qui interprête Yuuji Kagura ( Kai Miyagusuku dans Blood+, Allelujah Haptism dans Gundam 00, Shinobu Godai dans Majin Tantei Nogami Neuro…) qui est d’ailleurs plus convaincant et est a mon sens bien rentré dans le personnage, il a fait ainsi dans cet anime une bonne prestation mais je trouve dommage de le voir dans une série comme celle-ci.

Pour finir avec Tonagura, c’est une série sympathique, c’est vrai, et elle ne prend pas la tête mais elle est bien trop prévisible et c’est pour ainsi dire vu et revu ! Donc à moins que vous soyez fan de ce type d’anime, ne vous attardez pas sur cette série qui reste néanmoins agréable à regarder.

Synopsis►►

 

Kyou no Go no ni OAV


Autre anime mais pas si éloigné que ça de Tonagura, Kyou no Go no ni, série composée de 4 OAV qui vont d’ailleurs être bientôt suivis d’une série TV.

Mon ton va être plus positif sur ce coup, il se trouve que j’ai particulièrement aimé ces  OAV !

Certes ici encore le scénario est aux abonnés absent mais l’humour omniprésent à fait mouche chez cet otaku de Bloodysatch, je me suis marré du début à la fin !

Il faut avouer que pour une fois la série se démarque des autres par le fait que ça n’est pas une comédie se passant au lycée, mais à l’école primaire (assez rare ça) après l’humour n’est pas vraiment original mais tant que ça fait son effet c’est le principal.

Pour le reste, il n’y a rien de particulièrement bon, ça reste dans les standards de l’animation actuelle, puis ce genre de série n’a pas vraiment besoin d’une animation et de graphismes de haut niveau ainsi que de superbes musiques ^^.

Du côté du doublage, j’ai beaucoup aimé l’interprétation de Houko Kuwashima pour le personnage de Ryota Sato (Kirika Yumura dans Noir, Tomoyo Sakagami dans Clannad, Kagura dans Azumanga Daioh, Quon Kisaragi dans RahXephon…), comme d’habitude avec elle aucun défaut dans l’interprêtation, elle sait facilement s’adapter à son personnage ; ça se sent qu’elle a de l’expérience (elle a fait beaucoup de rôles importants), sinon la seiyu de Chika Koizumi, Mai Kadowaki (Illyasviel von Einzbern dans Fate/Stay night, Souju Shirogane dans Futakoi, Satomi Hakase dans Negima…) assure aussi bien en ayant beaucoup moins expérience!!

En conclusion, un anime de qualité, parfait si on a envie de se marrer et de pas se prendre la tête ! On est assuré de passer un bon moment, le seul bémol pourrait être la durée (4 OAV c’est pas beaucoup) mais patience une série TV devrait voir le jour avant la fin de l’année.

Synopsis►►

Partager cet article
Repost0

commentaires